AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Blake O'Connor

Messages : 78
MessageSujet: Bestiaire   Mer 27 Avr - 1:53




LIENS UTILES

Contexte

FAQ

Staff

Recrutement

Double Comptes

Prédéfinis

Programme

Groupes

Chronologie

Modèle de Fiche

Demandes RP

Relations

Absences

Partenariat

@ Web


FONDATEUR

Blake O'Connor

ADMINISTRATEURS

Duke C. Keagan
» DC Mikhail Gordeïev

Aaron Z. Blue
» DC Kenneth Ellington

MODÉRATEURS

● [n/a]

☣ INFECTÉS COMMUNS OU PERDUS ☣

Les infectés qu'on nomme « Communs » n'ont aucune caractéristiques spéciales. Ce sont simplement des personnes qui ont été infectées et qui, peu de temps après, sans prise d'antidote, ce sont mutés en monstres inhumains. Contrairement aux infectés qui vont suivre, ils n'ont aucunes « capacités » qui peuvent les démarquer des autres. 90 % des infectés à Crimson City et dans les alentours sont communs.
Le jour, il se cachent dans les immeubles de la Zone Rouge car la maladie qui les ronge les rend très sensible aux Uvs. N'ayant que très peu de matière grise, il n'est pas rare de voir quelques infectés sortir dans la rue. Leur peau commence à brûler et ils sont affaiblis, au point de ne plus pouvoir avancer. Leur instinct de survie les pousse donc à se terrer dans l'obscurité, la plupart du temps.
La nuit, ils sortent. Cherchant désespérément de la nourriture. S'ils le peuvent, ils attaqueront en « horde » et la seule solution qui s'offre aux survivants est de courir, se cacher, ne pas faire de bruit et prier.


☣ INFECTÉS SPÉCIAUX ☣

Personne ne sait vraiment d'où viennent ces étranges mutations. Effectivement, chez de très rares cas de personnes infectés, le virus V-1L0D5 agit différemment. Ainsi, les infectés deviennent plus fort ou plus rapide, leurs morphologies changent radicalement.
Par contre, on note tout de même qu'ils sont légèrement plus intelligents que les infectés communs. Ils ont les même faiblesses que les autres ( jour, intelligence douteuse – enfin un peu moins - … etc ).

BOOMER

Ces infectés sont particulièrement voyants. En effet, le virus a totalement changé leur physique. Leur corps, et plus particulièrement le ventre, a grossi de façon exceptionnelle. A tel point que l'on pourrait croire qu'ils ne vont pas tarder à exploser. Les boomers sont ainsi facilement repérable de loin.
On peut aussi les entendre puisqu'ils émettent un son grave assez dégoûtant ( « Bweuurg, bweeeurg » ). La principale particularité de ces infectés est la bile qu'ils vomissent. Cette dernière aveugle complètement et son odeur attire un peu plus les autres infectés communs. Il faut faire aussi très attention si l'envie d'un corps à corps avec eux vous tentent.
Ils peuvent exploser et non seulement recouvrir de bile écœurante le survivant mais aussi le projeter à plusieurs mètres en arrière. Il ne faut pas sous-estimer ces boules hideuses sur pattes. Ils sont très fragiles au niveau du ventre, une petite pression suffit à les faire exploser.


HUNTER

Ils sont certainement les infectés qui ont subis le moins de mutations physiques. Les Hunters sont assez proche physiquement des infectés communs ou même d'un être humain banal... En apparence. En vérité, ce sont de véritables chasseurs n'ayant qu'un seul but ; tuer. Et se nourrir, évidemment.
A la manière d'un prédateur, ils se faufilent dans l'ombre, à pas de velours avant de bondir sur leur proie. Les Hunters sont des infectés très agiles et rapides. Inutile d'essayer de courir pour les fuir, ils vont rattraperont trop facilement. Ils sont aussi plus intelligents que les autres et sont capables de vous tendre des pièges. Mais tout de même, ils restent dénués d'un cerveau performant.


SMOKER

Les Smoker sont des infectés qui n'ont pas subis énormément de mutations visibles (à l'instar des hunters) Ils ont souvent des furoncles sur-développés sur la tête ou les bras. La seule particularité des Smoker est leur langue. En effet cette dernière s'allonge de plusieurs mètres pour s'enrouler autour du cou d'un survivant afin de l'étrangler et le dévorer par la suite.
On appelle ce genre d'infectés des Smokers en raison de l'épaisse fumée verdâtre qui apparaît lorsqu'ils meurent.
Ils ont aussi une toux grasse comparable à celle d'un fumeur ayant abusé de la cigarette, on peut donc les entendre approcher. Ils ne viennent que rarement au corps à corps, pouvant attraper une cible à plusieurs mètres de distance.


TANK

Les Tanks sont certainement les infectés les plus impressionnants, les plus terrifiants et les plus destructeurs. Ils sont, heureusement, beaucoup moins nombreux que n’importe quel autre infecté (spécial ou non). Cependant, contrairement aux autres, la lumière du soleil ne leur fait pas grand-chose, raison pour laquelle on peut en trouver même en plein jour.

Vous ne pourrez pas les manquer : ils sont énormes et portent leur nom à merveille. Ils font en moyenne deux mètres voire deux mètres cinquante et si leurs jambes sont plus ou moins normales, la partie supérieure de leur corps est complètement déformée. Les muscles de leurs épaules ont gonflé pour quadrupler de volume, et on peut voir comme d’énormes pustules un peu partout.
Leur tête semble s’être à moitié fondue dans cette masse de chair informe, supprimant généralement leur mâchoire inférieure, leurs oreilles ou même l’arrière de leur crâne. Mais ce qui est probablement le plus le plus dangereux les concernant reste probablement leurs bras.
Eux aussi ont quadruplé de volume, et leurs mains ne peuvent quasiment plus en porter le nom, puisque ce qui était autrefois appelé doigt n’est à présent plus que moignons.
Deux ou trois « griffes » (certainement des restes d’ongles) semblent avoir été plantées un peu aléatoirement à l’extrémité des membres. En règle générale, les bras des Tanks sont assez longs pour trainer au sol.

Naturellement, toute cette chair n’est pas là pour faire joli : leur force est décuplée. Balancer des voitures, détruire des murs est un jeu d’enfant pour eux. Ils sont également extrêmement résistants et n’ont pas vraiment de point faible. Vouloir en combattre un à moins de trois relève tout bonnement du suicide.
De plus, même s’ils sont lourds, ils ne sont pas lents à proprement parler puisqu’ils s’aident de leurs bras pour courir. Mais avec un peu d’ingéniosité, il est tout à fait possible de les semer. De même, ils sont loin d’être discrets. Chacun de leur pas résonne dans le sol et ils grognent quasiment en permanence.
En étant silencieux, vous avez donc une chance de vous en sortir.

En résumé, si vous vous retrouvez face à un Tank, fuyez.


WITCH

Au même titre que les Tanks, les Witches font partie des infectés les plus puissants. Ces dernières sont plutôt du genre… très glauque.
Elles sont obligatoirement de sexe féminin et assez peu vêtues – la plupart de leurs vêtements sont déchirés.

D’apparence, elles sont très maigres mais contrairement aux autres infectés, elles ont plus ou moins figure humaine – elles sont une taille normale, pareille à celles qu’elles avant d’être infectées et n'ont pas vraiment de déformation aberrante. Leur peau est très pâle et leurs cheveux, généralement assez longs (comme si l’infection avait accéléré la pousse) de même que leurs ongles sont assez longs.
Ces derniers sont de véritables instruments de mort. Droits, acérés et solides comme le diamant, ils peuvent tuer en un seul coup. Car il ne faut pas se fier à l’apparence frêle des Witches : elles sont très fortes et il est quasiment impossible de se défaire de leur prise – elles sont également très résistantes. Le feu ne les arrête pas tout de suite et elles peuvent tout de même attaquer, même si elles brulent.
Tout comme la plupart des infectés, elles craignent la lumière du jour et préfèrent rester dans l’ombre et/ou ne sortir que la nuit.
Elles sont aussi très reconnaissable et repérable de loin pour une raison simple : lorsqu’elles ne sont pas provoquées, elles pleurent.

Généralement situées au milieu d’un couloir, d’une rue ou dans une grande salle (vous n’en verrez jamais dans les coins), elles passent leur temps agenouillées à terre, la tête dans les mains. Et elles pleurent bruyamment, de manière très humaine et très triste - bien entendu, ce ne sont pas de vraies émotions (quoique... qui sait).
Mais il ne faut pas se laisser attendrir : si vous passez un peu trop près, si vous faites trop de bruit ou si vous l’éclairez, elles vous sauteront immédiatement dessus en hurlant et vous n’en sortirez certainement pas indemne.
Elles sont cependant moins résistantes que les Tanks, donc à deux, si vous avez de la chance, vous pouvez vous en sortir. Même si vous serez presque obligatoirement blessé.

Il existe autrement une autre « sorte » de Witch que l’on a appelé « Wandering Witch ».
Celle-ci est beaucoup moins rassurante que la première décrite, mais également moins dangereuse. Leur apparence est tout à fait la même et leur manière de pleurer ne diffère en rien. Mais contrairement à la Witch ordinaire, la Wandering Witch, comme son nom l’indique, erre.
Elle marche sans arrêts et si jamais vous passez dans le coin où elle est, il n’est pas rare qu’elle se mette à vous suivre – sans vous attaquer toutefois, mais bien en marchant et en pleurant.
Elle vous suivra en pleurant si vous ne tentez pas de la semer, et pourra même vous passer à côté sans rien faire. Tant que vous ne la touchez pas, ne l’éclairez pas ou ne l’attaquez pas, vous pouvez passer – le bruit ne la dérange pas. Cela dit, il est difficile de savoir quand elle va arrêter de vous suivre.
Si vous vous installez pour vous reposer, elle restera peut-être près de vous.

C’est à interpréter comme l’on veut…


SPITTER

Les Spitters sont des infectés spéciaux particulièrement effrayants. Tout comme les autres, certes, mais ceux-ci peuvent peut-être plus impressionner qu’un autre.

Tout comme les Witches, les Spitters sont exclusivement des femmes. Cependant, elles, n’ont pas vraiment gardé des proportions humaines.
La silhouette reste à peu près la même que celle d’une femme normale si l’on excepte le fait qu’une Spitter se tienne un peu courbée, penchée, et marche de manière très étrange. La principale déformation se trouve au niveau du visage et du cou.
Ce dernier a doublé de volume et de hauteur (le rendant ainsi très vulnérable) et toute la partie du visage de l’infectée semble avoir fondu.
Les lèvres, le nez et principalement la mâchoire inférieure ont été comme disloqués. De cette manière, le fond de sa gorge est très visible et puisque la mâchoire inférieure semble s’être affaissée, le tout ayant triplé de volume.

La particularité du Spitter et de cracher des jets ou des boules d’acide qui explosent sur d’éventuels assaillants. Lorsqu’elle attaque, elle peut cracher lesdites boules d’acide à vingt secondes d’intervalles à une distance de plus de cinq mètres.
Il arrive que ces boules puissent rebondir sur un mur ou une surface quelconque. Une fois au sol, elle éclate et laisse par terre une marre verte.
Cependant, l’écoulement d’acide verdâtre de son œsophage semble, lui, contre sa « volonté », comme si il était produit hors de son contrôle. Cela expliquerait la dégradation de son visage, puisqu’elle n’est visiblement pas totalement immunisée contre sa propre sécrétion.

Une Spitter, lorsqu’elle ne « vomit » pas, est assez discrète, contrairement aux autres infectés spéciaux. Il faut être attentif pour l’entendre.
Il faut également savoir que ses balles d’acides sont extrêmement douloureuses et attaquent la peau très vite. Il faut donc les éviter au maximum. Mais sachez aussi que le risque d’infection au contact de cet acide n’est que de 50% car parfois il contient du sang, parfois non. Il faut laisser faire la chance.
Autrement, si une Spitter est silencieuse et assez dévastatrice, elle est aussi très peu résistante. Son point faible est son cou.

Il est aussi possible de pouvoir suivre (ou du moins repérer) une Spitter à la trainée verdâtre qu’elle laisse derrière elle lorsqu’elle se déplace.

JOCKEY

Les Jockeys sont des infectés un peu particuliers puisqu’ils ne tuent généralement pas directement. Cela n’enlève rien au fait qu’ils soient très effrayants – pas vraiment impressionnant, juste creepy – et ce pas vraiment par d’éventuelles malformations.
Et puis s'ils ne tuent pas, ils peuvent infecter.

Comme tout infecté spécial, le corps d’un Jockey a bien entendu changé.
Un Jockey se tient complètement courbé, comme un animal. Sa posture fait penser à celle d’une araignée, d’un singe aussi peut-être. Il est recroquevillé sur lui-même mais marche, court et saute à l’aide de ses deux jambes, ses bras étant repliés vers lui comme ceux des reptiles.
En plus ses lèvres complètement détruites, le Jockey a vu les muscles de son dos et de son cou de développer plus que la moyenne, et cela lui permet de se déplacer plus vite et de sauter plus loin. Un peu comme un Hunter, mais en moins performant.

Comme nous l’avons déjà dit, un Jockey se contente d’attaquer en blessant, mais sans tuer directement. Effectivement, ces infectés semblent avoir développé une sorte d’intelligence ou un esprit de groupe. Ainsi, ils sautent généralement sur le dos d’un adversaire et le conduisent là où ils veulent qu’il aille.
A travers la fenêtre d’un immeuble. Dans le feu. Dans une flaque d’acide d’une Spitter. Sur une Witch. Dans une horde.

Mais il n’y a pas que cela qui le rend effrayant.
Un Jockey peut être de n’importe quel âge, de n’importe quel sexe. Un enfant, un adulte, une personne âgée, cela n’a pas d’importance.
De plus, un Jockey rit. C’est ainsi que l’on peut le repérer. Jusqu’à ce qu’il meurt, jamais un Jockey ne s’arrêtera de rire. Celui-ci devient d’ailleurs complètement psychotique lorsqu’il sera sur le dos d’un survivant.


/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-0-s.forumactif.org
 

Bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 

 :: 
✟ Caution
-
Sauter vers: