AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Membres de la LOD | 4/5 Libres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
I'm Blake O'Connor

Messages : 78
MessageSujet: Membres de la LOD | 4/5 Libres   Mar 29 Mar - 14:06


LOD
Members


[PRIS] Satsuki Tanaka
BON NIVEAU DE RP REQUIS //
feat. Shiki (Durarara!!)


Nom : Tanaka.
Prénom : Satsuki.
Âge : 46 ans
Sexe : Masculin.
Nationalité : Japonaise, Américaine.
Situation sociale : Veuf. Plusieurs fois. Mais ce n'est pas comme s'il accordait de l'importance à cela.
Orientation sexuelle : Satsuki n'aime personne à part lui même. Disons hétérosexuel par défaut. Mais il s'en fiche.
Groupe : Live or Die.
Métier : Chef du projet « Antidote ». Il est celui qui dirige tout à ce sujet, qui prend les décisions et qui orchestre tout.
Infectée ? Non.
Porteur(se) sain(e) ? Oui.
Armes : Au choix

Personnalité : Satsuki est très, très intelligent. Et c’est justement cela qui le rend dangereux. Il n’a aucun sentiments, aucune pitié ni aucune compassion. On pourrait appeler cela un complexe de supériorité. En effet, aucun être humain – homme, femme, enfant, personne âgée, membre de sa famille – à part lui n’est intelligent. Ils ne sont que des animaux qui ne méritent aucun respect. La seule personne qu’il veut bien écouter est Blake O’Connor, et encore.
Pourtant, Satsuki est un séducteur hors paire et n’hésite pas à utiliser ses infinis talents d’acteur pour arriver à ses fins. Cependant en règle générale, il est assez froid. Et très hypocrite. Il ne rit jamais, ne se met jamais en colère. Il ne déteste pas, mais n’aime jamais non plus. La plupart du temps, il se contente de garder un tempérament froid, impassible lorsqu’il est confronté à la race humaine. Pourtant, son esprit est d’une logique implacable et son cerveau est aussi rapide que les ordinateurs plus performants.
Pas très bavard, il est quelqu’un de très observateur et de très cultivé. Il aime beaucoup lire toutes sortes de choses, et analyser tout ce qui l’entoure ; il cogite énormément et aimerait tout savoir sur tout. Mais il est également quelqu’un d’assez avare ainsi que de légèrement mégalomane. Il aimerait avoir le contrôle sur tout. Êtres, choses, sur la vie en général. C’est pour cela qu’il est un excellent manipulateur. De même, ce qu’il possède est à lui, même s’il sait que ce comportement est certainement assez puéril. Et cela s’applique beaucoup sur les personnes.
Si l’on devait résumer la personne toute entière de Satsuki Tanaka, on pourrait dire qu’il est un salaud fini, pourri jusqu’à la moelle. Chose qui contribue très certainement à son charisme si particulier mais tellement impressionnant et fascinant.

Physique : Pour ses quarante-six ans, Satsuki reste quelqu'un de très attirant malgré son visage austère et ses traits marqués par le temps. Physiquement, il est typiquement japonais. Une peau pâle, des yeux et des cheveux sombres, une taille moyenne et un poids assez léger. Il est quelqu'un d’extrêmement soigné. Tout doit être parfait. Ses cheveux sont toujours très en ordre et il est toujours habillé de costumes lorsqu'il n'a pas de blouse lors de ses interventions médicales ou pour ses diverses expériences. Il ne connaît pas les tenues décontractées.
Satsuki dégage un charisme très impressionnant. Peut-être grâce à sa capacité à rester classieux dans n'importe quelle situation, ou le fait qu'il soit constamment sérieux. Ou son regard froid, hautain, mais fascinant. En effet, le scientifique est quelqu'un qui fascine beaucoup de personnes et il le sait – il n'hésite pas à user et abuser de cela.

Histoire : Sastuki est né à Hokkaido, dans la ville de Furano mais il n’y est pas resté très longtemps. Ses parents, japonais eux aussi, dirigeaient de grandes entreprises commerciales, et jamais ils ne restaient dans un pays très longtemps. Et ses parents l’emmenaient tout le temps avec eux, voulant l’habituer à la vie future qu’ils lui destinaient. Satsuki, lui, n’en avait cure. Déjà tout petit, il manifestait une indifférence notable à ce qui l’entourait, ainsi qu’une intelligence incroyable.
En effet. Il n’eut pas de tragédie familiale particulière qui le rendit ainsi. Il naquit comme cela. Ses parents n’étaient pas très présents, certes, mais il s’en fichait. Il avait tout ce qu’il voulait quand il voulait.

Diplômé d’une grande université de médecine au jeune âge de dix-sept ans, il fut « repéré » par un homme. Blake O’Connor. A ce moment là, Satsuki était aux Etats-Unis et décidant que l’offre de Blake était plus attrayante que l’optique de reprendre l’entreprise parentale.
Se fichant totalement du courroux parental et de l’héritage qui s’envolait, il s’installa à Flagstaff. Pourquoi Flagstaff, alors que la LOD était à Cleyfield ? Ce fut un simple caprice de sa part. Quand il eut dix-neuf ans, un grand laboratoire fut construit là bas. Et que cela convienne à Blake ou pas, il lui envoyait le résultat de ses analyses médicales et ses tests médicamenteux par mail. En fait, Blake aimait bien ce tempérament buté. Et intelligent. C’était cela qu’il appréciait.
Jamais Satsuki ne fut mis au courant des véritables intentions de Blake, pour le moment. Lui, tout ce qui lui convenait c’était de gagner son salaire et de faire ses expérimentations personnelles à côté.

A ses vingt-et-un ans, il rencontra Hélène. Hélène Swelen, une jeune irlandaise fraichement arrivée en ville. Il en fit sa petite amie. Il fit semblant d’être amoureux d’elle et elle lui tomba dans les bras. Vint ensuite le moment où elle tomba enceinte, un an plus tard. Naquit alors Amerawdwr Albert Swelen. C’est à partir de là que Satsuki révéla sa vraie nature à la jeune femme – et à son fils par la même occasion. Il vit bien que cela les faisait souffrir, mais pour lui, ce n’était pas son problème.
Un ans après la naissance du garçon, il rencontra Irina et finit par avoir une liaison avec la jeune russe qu’elle était. Ni Hélène ni elle ne se connaissaient et personne ne se doutait de rien. Mikhail Gordeiev naquit deux ans après Amerawdwr. Sastuki n’en avait toujours rien à faire.
L’ennui c’est que quatre ans plus tard – quand l’ainé des deux demi-frères en avait six, tout fut découvert par ce dernier. Irina rejeta Satsuki et ce dernier utilisa le même système qu’avant, à savoir vivre chez une autre femme – une dénommée Allie à qui il porta encore moins d’attention et à qui il fit attention à ne pas faire d’enfant.
Quand Allie mourut d’un accident de la route une dizaine d'année plus tard, il se décida enfin à partir sur Cleyfield : Blake commençait à vraiment avoir besoin de lui. Entre temps, il avait réussi à se faire un grand nom.

Arriva ensuite cette grippe étrange, quelques années plus tard. Ayant gravi beaucoup d’échelons au sein de la LOD, c’est lui qui se chargea de tout mettre en place pour essayer de trouver un vaccin. Blake était d’ailleurs étrange par rapport à cela, puisqu’il lui offrit autant de cobayes qu’il le voulait.
S’en était suivi une série de tests. Des tests, des tests sans fin. Arriva un moment où le virus muta. Personne ne savait vraiment si ce fut à cause des expériences ou s’il fit cela naturellement, mais dans tous les cas, c’est ainsi que le V-1LOD5 fit son apparition.
Satsuki n’en pensa pas grand-chose. Lui, il était bien à l’abris dans les sous-sols de la Live or Die. Et lors du jour fatidique en 2034, il ne s’arrêta pas de travailler. Blake lui ordonna d’essayer de trouver un antidote, alors il essaya de le trouver.
En fait, cela l’arrangeait assez. Ces expériences ne pouvaient être qu’enrichissantes pour lui. Il se fichait bien qu’actuellement, la population était en train de se dévorer elle-même au sens littéral. On lui apporta ainsi deux cobayes – deux soldats – et l’un d’eux se révéla être son fils ainé. Et un porteur sain. L’autre homme était un milicien normal, qui allait lui être fort utile également. C’est d’ailleurs lui qu’il utilisa le plus. Mais le fait qu’Amerawdwr soit un porteur sain infecté était une vraie aubaine : il se permit d’utiliser son sang à sa guise. Ah, oui certes, c’était son fils. Et alors ? De toute façon, ce fut Hunter – l’autre homme – sur qui il fit le plus de tests. D’ailleurs, grâce à lui, il appris beaucoup de choses.
Ainsi, en 2038, un antidote put être mis sur le marché.

Quelle ne fut pas sa colère quand, un matin, il constata que ses cobayes avaient été libérés par Elision. Ce fut peut-être la seule fois de sa vie où il fut aussi furieux. D’ailleurs, il calma ses nefs sur son assistante, Susan Campbell.
Il refusa catégoriquement d’utiliser son propre sang, certainement immunisé aussi, pour ses expériences. Il n’était pas un cobaye, lui.

C’est la raison pour laquelle il recherche actuellement de nouveaux cobayes, travaillant toujours au service de Blake. L’idéal étant bien sûr de retrouver son fils – ou peut être ses fils, Mikhail devait avoir un sang d’or lui aussi.
Mais ne daignant pas sortir et préférant attendre que l’on les lui apporte, il reste pour le moment dans son laboratoire à faire ce que son employeur lui demande, rien de plus pour le moment. Mais qui sait. Peut-être un jour sera-t-il à faire autre chose que des tests à longueur de journée ?

Petites précisions. Il est très friand de musique classique et de jazz. Il ne travaille presque jamais sans, même pendant une opération.
Liens déjà établis ? Bien entendu, Satsuki a un réseau de relations bien étendu. Et pour cause, il travaille directement sous les ordres de Blake O'Connor, le dirigeant de la LOD qu'il connaît depuis bien longtemps. Autrement, il connaît à peu près tous les scientifiques de la Live or Die, ayant au minimum pour tous consulté leur dossier au sein de l'entreprise. Il possède également une assistante, Susan Cambell, qu'il n'hésite pas à exploiter au maximum.
Ensuite, Satsuki a deux fils. Il a utilisé l’aîné, Amerawdwr Swelen (à présent Aaron Blue, mais il n'est pas au courant de son changement d'identité) pour ses expériences sur l'antidote et ne regrette absolument pas cet acte, le sang de son fils lui ayant été très utile. Entre autres. Il ne sait pas si son second fils, Mikhail Gordeïev, est encore en vie et à vrai dire, il s'en moque. Quoique. Puisque l'immunité semble héréditaire, il ne serait pas contre l'utiliser lui aussi pour des expériences. Autrement, il ne connaît que très peu le deuxième fils de sa première femme, Dunkan Swelen et s'en fiche parfaitement.
Autrement, au même titre qu'Amerawdwr, il a utilisé un certain Hunter Smith en tant que cobaye, et ne s'est absolument pas retenu avec lui de ce côté là.


[LIBRE] Susan Campbell
Autres images :


Nom : Campbell.
Prénom : Susan.
Âge : Trente-trois ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité : Austalienne.
Orientation sexuelle : Sastukienne. Mais sinon, hétérosexuelle, semblerait-il.
Groupe : LOD.
Métier : Assistante de Satsuki Tanaka.
Infectée ?[/b] Non.
Porteur(se) sain(e) ? Non.
Armes : Ses scalpels ?

Personnalité :
A l’image de celui qu’elle assiste, Susan est intelligente, calculatrice, hautaine et un brin machiavélique. Elle sait en général ce qu’elle veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est également assez capricieuse et lorsqu’elle n’a pas ce qu’elle désire, il lui arrive de piquer des colères destructrices. A noter qu’elle est assez intimidante et originalement très froide.

Elle est très minutieuse et carrée – sa patience dépend assez de son humeur, ce qui n’est pas facile à déterminer en raison de ses occasionnelles sautes d’humeur.
Elle pourra accorder un sourire à quelqu’un et, cinq minutes plus tard, sans raison, adresser un regard noir à cette même personne.
Il s’agit également de quelque de passionné : une fois qu’elle a trouvé quelque chose qui l’intéresse ou qu’elle désire faire quelque chose qu’elle trouve primordial, elle ne pensera plus qu’à cela.

Il lui arrive parfois de faire preuve de sensibilité, car elle est tout de même capable de ressentir toutes sortes de sentiments. Mais c’est assez rare, puisqu’elle est une personne très fermée, qui ne parle pas beaucoup d’elle et préfère donner des ordres.
Car oui, elle est autoritaire et sèche. Mais oui. Il lui arrive d’être agréable. Pas au point d’aider quelqu’un gratuitement ou de sourire à tout va, mais tout de même.

Il n’y a qu’en présence de Satsuki Tanaka que son comportement change radicalement. Et pour cause, elle est totalement passionnée par lui. Elle l’aime, l’admire, et est toute chose en sa présence, comme une adolescence amoureuse. Il pourrait lui demander n’importe quoi, elle le ferait sans hésiter. C’est également ce qui la rend extrêmement dangereuse. Vraiment.

Physique :
- Elle porte toujours d'élégants tailleurs, du moins lorsqu'elle ne pratique pas d'expérience salissante.
- Elle est très propre sur elle-même et maquillée, coiffée avec soin. Elle fait véritablement dix ans de moins.
- Elle n'est pas petite à la base mais met quand même des talons pour allonger ses jambes.
- Ses yeux sont d'une couleur un peu particulière : un marron tirant vers le jaune-orange.

Histoire : U.C.


Petites précisions. U.C.
Liens déjà établis ? Satsuki, Satsuki, Satsuki.


[LIBRE] Harley Fraser
BON NIVEAU DE RP REQUIS //
feat Bryan Fury (Tekken)


Nom : Fraser
Prénom : Harley
Âge : Trente-neuf ans.
Sexe : Masculin.
Nationalité : Américaine.
Situation sociale : Célibataire.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel.
Groupe : L0D.
Métier : Capitaine de la grande Milice de la Live Or Die Corporation. Il est donc le deuxième plus gradé de l’armée privée.
Infecté(e) ? Non.
Porteur(se) sain(e) ? Non.
Armes : Harley est du genre à aimer les gros flingues, les trucs qui pètent partout et qui font du bruit. Il est dans le démesuré. Un rat bouffe son fromage sur la table devant lui ? Une grenade dans sa tronche. Il a toujours un sacré arsenal sur lui.

Personnalité :
Beaucoup de personnes se demandent : le plus dangereux, c’est de faire un pique-nique avec des infectés ou d’être sous les ordres du Capitaine Fraser ? Et beaucoup vous répondront la proposition numéro deux. En effet, on aurait pas pu imaginer pire homme pour être responsable de beaucoup de vies et avoir librement accès à un des armes de destructions lourdes. Harley a plus sa place dans un hôpital psychiatrique qu’à la milice. Un fou à lier dans les rang de la Live Or Die, ça peut aider. Vulgaire, il insulte femme et enfant, il tabasse tout ce qu’il veut. En gros, il fait comme bon lui semble. Il est l’homme macho type. Préférant de loin la compagnie de femmes aux poitrines démesurées que celle de ses subordonnés miliciens. Il picole tout le temps, et surtout pendant le service. C’est surtout le genre de taré à foncer tête baissée dans un tas d’infectés sans se soucier des conséquences ; plus il tue, plus il est content. Et l’apparition des infectés à combler ses désirs meurtriers. Tant qu’il a des armes, des femmes et du pouvoir, Harley est le plus heureux des hommes. Il adore avoir le contrôle sur les autres, les humilier, les soumettre. Et par-dessous tout, c’est un véritable salaud avec la gente féminine. Harcèlement morale et parfois sexuelle, il se croit tout permis avec des êtres, qu’il juge, largement inférieur.

Physique :
- Très grand et bon dieu, c’est une montagne de muscle. Mais il est tout à fait agréable à regarder.
- Il a les cheveux gris, la vieillesse précoce peut-être !
- Il a des cicatrices un peu partout. Une grande qui traverse son œil gauche et une sur son torse. Après, on peut voir de nombreuses cicatrices qui ressemblent à des impacts de balles. Ce qui rend encore plus effrayant le bonhomme.
- Il a plusieurs tatouages.

Histoire :
Son histoire est totalement libre, il ne faut pas oublier que :
- Il a été viré de l’armée quelques années avant l’Attaque (motif à choisir, mais quelque chose de grave)
- Il a fait un séjour dans un hôpital psychiatrique pendant son adolescence à cause de sa violence incontrôlable.

Liens déjà établis ?

June O’Shea : Il ne la supporte pas. Il ne conçoit pas l’idée qu’une femme soit plus gradée que lui, qu’elle ait un plus gros salaire, etc... Il a plusieurs fois essayé de la remettre à sa place de femme au foyer, mais rien n’y fait. June le regarde toujours avec autant de mépris et ne lui adresse jamais la parole. Il a même essayé le physique sur elle ; un pincement de fesse par-ci, un autre par-là, à chaque fois elle lui attrape le bras et le rejette violemment avant de continuer son chemin. Il ne supporte vraiment pas qu’un être du sexe faible lui tienne tête autant.


[LIBRE] June O'Shea
BON NIVEAU DE RP REQUIS //
feat Campanella Frühling (DOGS: Bullets & Carnage)


Nom : O’Shea
Prénom : June
Âge : Trente-cinq ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité : Américaine - Irlandaise.
Situation sociale : Célibataire.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Groupe : L0D.
Métier : Générale de la Milice. L’être ayant le plus de pouvoir derrière Blake et un ou deux scientifiques.
Infecté(e) ? Non.
Porteur(se) sain(e) ? Non.
Armes : June aime le silence, de ce fait, elle n’aime pas les armes à feux. Elle préfère se balader avec un katana japonais fort bien aiguisé qui tranche n’importe quoi. Elle s’en sert, bien sûr, parfaitement, maitrisant son arme comme un samouraï la maitriserait.

Personnalité :
La Générale est du genre à ne jamais parler pour ne rien dire. Elle observe constamment les autres, les juge, les analyse mais ne prononce aucun mots inutiles. Son regard parle généralement pour elle. Elle n’a aucune pitié face aux ennemis de la Live or Die Corporation et met fin à la vie des opposants du régime très facilement. Son attitude distante et mystérieuse fait d’elle une personne assez effrayante, personne n’ose la contredire ou contester ses ordres. Ordres qu’elle prononce d’un ton sec, comme pour montrer qu’aucune autre solution n’est fiable à part celle qu’elle ordonne. C’est une femme très sûre d’elle, de son pouvoir et de sa force. Elle aime la solitude et la tranquillité. Elle déteste qu’on la sous-estime ou qu’on la snobe. Elle est là, on écoute et on obéit, un point c’est tout. Elle est née pour être une meneuse. Certains la trouvent méchante, voire cruelle, pour June, elle ne fait qu’accomplir son devoir.

Physique :
- June est une femme somptueuse. Une beauté froide, comme on dit.
- Ses cheveux sont très longs et noirs.
- Elle est vêtu d’une tenue conçue exclusivement pour elle. Une sorte de tenue milicienne, plus classe et plus cher que les autres. En tenue civile, elle met généralement des habits assez chic mais pas de jupes ou robes.

Histoire :
Son histoire est totalement libre, il ne faut pas oublier que :
- La mère de June était Irlandaise et son père était un militaire Américain.
- Elle a grandi dans une base militaire, voyageant en Amérique suivant les mutations de son père.
- Elle est à présent très respecté par les Miliciens, sauf par le Capitaine.
- Elle ne reçoit d’ordre de personnes, sauf peut-être de Blake, qu’elle considère comme un chef impartial et juste.
- Elle s’est fait construire une sorte de petit jardin zen sur une énorme terrasse du QG de la Live Or Die, un lieu de tranquillité qu’elle affectionne particulièrement. Personne d’autre qu’elle n’a le droit d’y pénétrer.

Liens déjà établis ?

Harley Fraser : Cet individu abject la répugne. Elle le considère comme un être inférieur, un insecte qu’elle pourrait écraser de sa main. Son attitude machiste l'insupporte et elle a, à de nombreuses reprises, eu envie de lui planter son katana en pleine tête. Pourtant, elle se retient, ne lui adressant jamais la parole, ne faisant que de le regarder, de le fixer. Chose qu’il déteste apparemment, elle continue donc. Mais s’il continue son petit jeu de harcèlement, il risque d’y laisser sa main un jour. June n’a pas une patience de moine, malgré son silence. Il est le seul à oser entrer dans son antre de tranquillité et à la déranger. Elle ne dit rien, par respect de son rang, mais un jour, elle le tuera avec un plaisir non dissimulé.

[LIBRE] Ashley Fox


Nom : Fox.
Prénom : Ashley.
Âge : Dix-neuf ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité : Américaine.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Groupe : LOD.
Métier : Aucun.
Infectée ?[/b] Non.
Porteur(se) sain(e) ? Non.
Armes : Une arme à feu des plus simples, mais elle sait fort bien s’en servir.

Personnalité : Ashley est une enfant pourrie-gâtée. Chaque chose qu’elle souhaite, elle le veut devant elle dans la seconde qui suit, sur un plateau d’argent. Elle est égoïste, égocentrique, complètement nombriliste. L’effort, elle ne connait pas. Elle préfère donner des ordres à des valets.

Elle est terriblement hautaine. Il n’y a rien d’autre à part elle, les autres peuvent mourir à ses pieds en la suppliant si ça les chante. Cela la rend assez… naïve, peut-être. Elle est incapable de se mettre dans la peau des autres, elle ne peut donc pas savoir. De même, elle est parfaitement inconsciente. Elle ne sait même pas comment peuvent vivre les gens à Crimson City parce que pour elle, ça va.
La situation actuelle ne la dérange pas plus que ça et ne l’intéresse pas de toute façon. Ce n’est pas si grave puisqu’elle est toujours en vie et qu’elle vit dans le confort, mieux : dans le luxe.

Beaucoup la qualifient de « fille à papa », et ils ont parfaitement raison. Elle est également excellente en matière de manipulation et de séduction. L’hypocrisie, c’est son royaume. Elle est cependant assez sensible, un rien peut la faire entrer dans une colère noire (un caprice) ou la faire fondre en larme (idem). Mais au fond ce n’est pas vraiment de sa faute, elle a été éduquée comme cela. Elle est également extrêmement curieuse. Et puis peut-être n’a-t-elle pas un mauvais fond, en fait.

Physique :
- Excepté ses cheveux très clairs, elle a un physique assez quelconque. Pour contrecarrer cela, elle met beaucoup de maquillage.
- Elle n'est pas très grande mais son corps est bien fait. Elle porte toujours des talons hauts pour se grandir.
- Elle est très fière de ses yeux bleus.
- Elle choisit ses vêtements avec beaucoup de soin et ça peut parfois prendre du temps.


Histoire : L'histoire d'Ashley est globalement libre, mais vous devrez signaler que :
- Elle est née en Californie.
- Ses parents sont extrêmement riches et ont une grande importance pour la LOD (sa mère est plus ou moins directement sous les ordres de Blake)
- L'Attaque se passe plutôt bien pour elle, c'est limite si elle n'était pas logée dans un bunker.
- A présent elle habite toujours avec ses parents non loin du QG de la LOD.
- Mais elle commence à être extrêmement curieuse de Crimson City et prévoit d'y aller en cachette sans se douter que cela serait très différent de chez elle. Mais elle se sent protégée, avec son arme et ses "parents".


Petites précisions. Elle aime beaucoup les jeux de hasards.
Liens déjà établis ? Non, si ce n'est ses parents.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-0-s.forumactif.org
 

Membres de la LOD | 4/5 Libres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 

 :: 
☣ Rules & Co
 :: 
■ Personnages Prédéfinis ■
-
Sauter vers: